Interview : A 70 ans, Alain fait toujours voler la pow pow à Piau

Alain est originaire du Tarn-et-Garonne et c’est un fan incontesté de la station de ski de Piau-Engaly. Adepte des espaces free-ride du haut de ses 70 ans, l’énergie et la vivacité de ce Monsieur forcent le respect.  Nous l’avons rencontré mercredi 31 Août 2018 à la fin de sa session snow de la journée…

DSC05644
Zone freeride à Piau

 

Bonjour Alain, dîtes-nous, depuis combien  de temps venez-vous à Piau ?

« Depuis les années 80 », soit environ 20 ans.

Et pourquoi Piau ? Qu’aimez-vous à Piau-Engaly que vous ne trouvez pas ailleurs ?

« Pour le free-ride à 100% ! » nous répond-il du tac au tac. Il ajoute : « Ici, il n’y a pas trop de soleil sur le domaine skiable, mais c’est ce qui permet d’avoir une très bonne neige »« Ce que j’apprécie également, ce sont les longs dénivelés et les décors différents que l’on a sur une seule descente. Lorsque le Hourc est ouvert, vous partez du Pic de Piau, en pleine haute montagne pour finir tout en bas, au milieu d’une forêt de sapins, c’est le top ».

alain piau
Alain en freeride [Photo : HighLife]

Qu’aimeriez-vous améliorer au sein de la station de Piau ?

Il réfléchit quelques instants avant de nous répondre : « On aimerait pouvoir découvrir de nouveaux passages free-ride, même si avec les nouvelles lois et la protection de l’environnement, on ne peut pas aller où l’on veut, il faut le respecter. » Il me montre ensuite le plan des pistes et ajoute en souriant : « Et il y a suffisamment de pistes en travers (NDLR : perpendiculaires à la descente), n’en faîtes pas d’autres ! » – « Et ça manque de jeunes ici, parce qu’il n’y a pas assez de divertissements pour eux. Ce sont eux les parents de demain, et on sait que les parents amènent leurs enfants dans les lieux qu’ils ont côtoyé étant plus jeunes… » Alain laisse la réflexion en suspend, il semble nous préconiser de favoriser ces skieurs là…

Quels changements avez-vous constaté depuis que vous skiez à Piau ? Positifs ou négatifs.

Sans réfléchir bien longtemps, Alain se lance : « L’arrivée du TSD du Pic de Piau a tout changé, il n’y a plus d’attente aux remontées, même lorsque l’affluence est élevée », il surenchérit « C’est sûrement l’une des stations où l’on attend très peu, voire pas du tout ». Il nous révèle encore un point positif : « La station a également fait de gros efforts concernant l’accès en voiture. Il y a un déneigement rapide et efficace des routes, ce qui les rend très accessible, bien plus qu’avant ».

Quelle image avez-vous de Piau-Engaly désormais ?

« C’est une station avec une atmosphère particulière, que l’on ne retrouve pas ailleurs », dit-il fièrement, « Il faut que vous gardiez cet esprit : la passion du ski, l’ambiance très famille, l’accueil chaleureux,… c’est pour tout ça aussi qu’on revient ici ». On prend note Alain ! 🙂

alain piau
Alain au Piau Park [Photo : HighLife]

Et pour terminer, si vous deviez recommander cette station de ski à quelqu’un, que lui diriez-vous ?

« Si tu aimes le free-ride, viens à Piau ! », tout simplement, avant d’ajouter : « Tous les copains que j’ai amené ici, j’ai attendu les journées de poudreuse pour qu’ils découvrent ce qu’est la vraie glisse ».

Si vous passez par ici Alain, nous vous remercions encore d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Et vous chers lecteurs, depuis combien de temps venez-vous skier à Piau-Engaly ? 🙂

Sources photos : Interview d’Alain par HighLife en 2015

Freeride : Equipement indispensable (DVA + Pelle + Sonde) – La pratique du ski hors piste se fait à vos risques et périls.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s